Ieoh Ming Pei, architecte du Mudam, est mort

Pierre Vaugeois
Mai 17, 2019

Né à Canton en 1917, Ieoh Ming Pei a été formé au MIT (Massachusetts Institute of Technology), puis à Harvard où il a été l'élève de Walter Gropius, fondateur du Bauhaus, et de Marcel.

Très prolifique, I.M. Pei a donc à son actif la pyramide du Louvre, un projet très décrié lors de sa construction dans les années 1980. Sa première réalisation notable fut le Mile High Center, à Denver (Colorado), en 1959.

Lauréat du Prix Pritzker en 1983 - considéré comme le Nobel de l'architecture - le travail du Sino-Américain a été souvent critiqué, imposant une certaine idée de la modernité et du classicisme dans des projets audacieux tels que celui du réaménagement du grand musée parisien en 1989.

Pei a "imaginé ce magnifique écrin" de la Pyramide qui a fêté en avril ses trente ans. "Dès ce moment-là, nous nous étions dit que si nous avions la chance d'accéder en France aux responsabilités, nous ferions appel à lui comme concepteur de l'une de nos réalisations", explique l'ancien ministre de la Culture Jack Lang à l'AFP. "Le choix du verre pour la pyramide est l'un des nombreux exemples".

"Pei voulait coûte que coûte utiliser un verre totalement transparent", rappelle-t-il.

Fils d'un banquier prospère, M. Pei est arrivé aux États-Unis comme étudiant universitaire, avec un anglais rudimentaire. A son pays natal, il lègue le musée de Suzhou, le siège de la Bank of China et l'hôtel du Parc des collines parfumées à Pékin.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL