Législatives en Inde : Narendra Modi largement en tête

Claudine Rigal
Mai 25, 2019

De quoi gouverner seul, sans avoir à faire d'alliance pour une coalition.

Le Bharatiya Janata Party (BJP) réalise le meilleur score de son histoire, pulvérisant son principal concurrent, le parti du Congrès.

Le grand vainqueur des législatives en Inde, c'est bien Narendra Modi, le Premier ministre sortant.

Ce succès électoral, c'est donc avant tout celui de Narendra Modi, qui, depuis 5 ans, a personnifié le pouvoir en Inde. Ce charismatique fils d'un vendeur de thé a fait campagne sur un discours sécuritaire anxiogène et nationaliste, s'érigeant en protecteur du pays, lui permettant de passer sous silence son bilan économique mitigé. La roupie se renforçait aussi face au dollar.

Ces législatives étaient étalées sur 6 semaines, le temps de permettre aux 900 millions d'électeurs de se rendre aux urnes.

Le ministère de l'Intérieur a demandé aux autorités locales de se tenir en alerte sur de possibles éruptions de violence.

Signe du raz-de-marée politique: l'héritier Rahul Gandhi a même perdu sa circonscription d'Amethi (Uttar Pradesh, nord), l'un des bastions traditionnels de la dynastie politique des Nehru-Gandhi.

Le Parti du Congrès a raté son pari.

Avant même l'annonce officielle des résultats, des messages de la communauté internationale parvenaient déjà au Premier ministre. "Félicitations sincères à mon ami Narendra Modi pour votre victoire impressionnante aux élections! Les résultats des élections sont une nouvelle confirmation de votre leadership et de la façon dont vous dirigez la plus grande démocratie du monde", a tweeté le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a tissé des liens étroits avec le dirigeant nationaliste indien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL