La gendarmerie met en garde contre l'arnaque à la clé USB

Alain Brian
Mai 20, 2019

Si vous trouvez une clé USB dans vos boîtes aux lettres ou dans les lieux publics, ne vous en servez pas. En effet, depuis quelques jours, des particuliers ont la surprise de découvrir dans leur boîte aux lettres une clé USB de provenance inconnue.

Hier, les gendarmes du Nord ont lancé un appel à la vigilance, après la recrudescence d'une escroquerie connue sous le nom d'arnaque "à la clé USB".

Car, bien évidemment, il s'agit d'une arnaque. Ces supports de stockage de données informatiques contiennent en effet en réalité des virus destinés à dérober des données personnelles et susceptibles d'endommager vos ordinateurs. Elle utilise une méthode simple: une clé USB est déposée dans votre boîte aux lettres dans le but que vous branchiez celle-ci à votre ordinateur pour consulter son contenu. Dans le Nord, elle avait déjà eu lieu en mars 2017, à Villeneuve-d'Ascq et ses environs. Déjà repérée dans la même région il y a deux ans, l'arnaque aurait été aperçue pour la première fois en Australie, où plusieurs habitants d'une petite ville près de Melbourne avaient déposé plainte après avoir été piégés selon le même mode opératoire. Le danger est encore plus grand aujourd'hui, depuis l'apparition de clés capables de détruire physiquement les composants d'un ordinateur en envoyant une décharge électrique sur le port USB. La prudence s'impose donc, surtout si cette vague s'étend à d'autres régions française, comme la gendarmerie le craint.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL