Les sièges de Casino et Intermarché perquisitionnés par des enquêteurs de Bruxelles

Xavier Trudeau
Mai 22, 2019

Le journal Le Figaro évoque une enquête sur une alliance passée avec Intermarché.

La Commission de la concurrence avait déjà lancé une enquête en 2017 sur les pratiques d'Incaa, signalent Le Figaro et Les Echos, et des documents avaient été saisis dans les deux entreprises.

La Commission européenne a confirmé mercredi matin " des inspections inopinées dans les locaux de sociétés actives dans le secteur de l'alimentation au détail en France", mais sans citer les entreprises concernées. "Je vous confirme la visite ce jour d'enquêteurs de la Commission européenne ", a dit la porte-parole de Casino à l'AFP.

Intermarché et Casino sont dans le viseur des autorités européennes, qui s'intéresse de près aux pratiques de leur ancienne centrale d'achat commune Incaa.

La Commission européenne a organisé des visites saisies aux sièges des deux distributeurs, visés par une enquête. Selon nos informations, confirmées par les groupes, des membres des services de la Commission européenne ont débarqué à l'improviste dans la matinée aux sièges de Casino à Paris et Saint-Étienne ainsi qu'à celui du groupement des Mousquetaires, à Bondoufle (Essonne). Mais elles inquiètent depuis plusieurs années les autorités de la concurrence."Des mesures de rétorsion" contre les fournisseursCasino, Intermarché et leur.

Casino avait réagi à l'annonce en affirmant dans un communiqué que ses pratiques commerciales étaient conformes à la loi et que sa centrale d'achat (dissoute depuis) contesterait les motifs de l'assignation.

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la centrale d'achat commune des deux enseignes n'avait à l'époque pas respecté son contrat-cadre annuel avec ses fournisseurs en 2015, formulant des demandes financières supplémentaires indues auprès de ces derniers après la signature d'un accord.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL