Lucy Wills, la médecin mise à l’honneur par Google — Portait

Evrard Martin
Mai 13, 2019

À l'origine de travaux majeurs sur la grossesse des femmes, l'hématologue britannique Lucy Wills est mise à l'honneur par Google pour les 131 ans de sa naissance ce vendredi 10 mai 2019. En ce jour, Google avait choisi de célébrer son 131 eme anniversaire en proposant un nouveau logo pour la page d'accueil. Même après sa retraite, Lucy Wills continue de voyager pour étoffer ses travaux, notamment en Afrique du Sud et sur les îles Fidji. Elle a grandi dans une famille scientique.

Née en Angleterre, elle fait partie des femmes formées aux sciences et aux mathématiques au Cheltenham Ladies' College, une école privée réservée aux femmes avant d'être diplômée de l'école de médecine pour femmes de Londres, la première faculté de médecine ouverte aux femmes, en 1920.

Affectée par la perte de son père et de sa soeur aînée au début des années 1900; elle décide de parcourir le monde. Lucy Wills étudiera par la suite, à partir de 1915, à la London School of Medicine for Women. Elle réalise alors des recherches sur l'anémie macrocytaire au cours des grossesses ( les globules rouges sont plus gros que la normale).

La scientifique s'est aperçue que la pathologie était particulièrement répandue chez les femmes pauvres issues de classes ouvrières.

Plus tard elle s'est rendu en Inde pour enquêter sur une forme grave d'anémie mettant en jeu le pronostic vital touchant les travailleuses du secteur textile de Bombay. Des recherches ultérieures ont prouvé que ce facteur était l'acide folique, qui est maintenant recommandé aux femmes enceintes du monde entier. Celles-ci présentaient en effet des carences alimentaires et la scientifique a noté un lien entre ses carences et l'anémie macrocytaire dont les patientes étaient victimes. Il est donc essentiel que le taux de vitamine B9 soit suffisant pour assurer la bonne croissance du futur enfant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL