Microsoft et Sony s'associent dans le jeu vidéo, les puces et l'IA

Alain Brian
Mai 20, 2019

Après l'annonce d'un rapprochement entre Microsoft et Nintendo, le lancement de la console cloud gaming de Google - Stadia -, voilà que les deux plus gros concurrents que sont Sony Corporation et Microsoft Corporation s'associent.

" Les deux sociétés vont explorer le développement conjoint de futures solutions de cloud avec Microsoft Azure pour supporter leurs jeux et services de streaming respectifs", indique le communiqué de presse.

Dans leurs recherches, Sony et Microsoft exploreront également l'avancée des semi-conducteurs et de l'IA. Celui-ci s'est affirmé sur le marché des jeux vidéo en proposant aux éditeurs de nouveaux outils technologiques et en rachetant pour près d'un milliard de dollars Twitch, une plate-forme de diffusion en direct de jeux vidéo. En plus de cela, des recherches d'optimisation pour les services Azure existants sont engagées, pour optimiser les performances actuelles de Sony en matière de jeux et streaming.

En d'autres termes, les futures versions du PlayStation Network ou du PlayStation Now pourraient tourner grâce aux infrastructures de Microsoft.

En plus des recherches liées au cloud, les associés se pencheront également sur l'amélioration des technologies liées à l'intelligence artificielle et à la motion capture. Dans le cadre de cet effort, de meilleures plateformes de développement devraient naître pour la communauté des créateurs. Si on part du principe que le cloud gaming représente vraiment une partie cruciale du jeu vidéo de demain, Sony avait donc besoin de se ranger du côté d'un colosse comme Microsoft ou Amazon, et ce sans plus attendre. Ce pacte traduit déjà la route choisie par Sony: miser sur le cloud, oui, mais pas tout seul. Ce nouveau partenariat a été initié dans le but de développer de nouvelles technologies dans le domaine de l'IA et du Cloud. En intégrant les capteurs d'image de pointe de Sony à la technologie Microsoft Azure AI, les sociétés cherchent à fournir des fonctionnalités améliorées aux entreprises. Dans l'autre sens, il est question d'incorporer la plateforme et les outils IA de Microsoft dans les produits de consommation de Sony.

Sony a toujours été un leader du divertissement et de la technologie, et la collaboration que nous avons annoncée aujourd'hui repose sur cette tradition d'innovation. Au contraire, le partenariat entre Sony et Microsoft montre bien que le nerf de la guerre ne se situe pas au niveau de qui sort des jeux chez qui, mais bien sur qui parviendra à mettre en place un service de streaming complet, opérationnel, stable et bon marché, en premier. Je suis convaincu que notre développement en commun lié au Cloud contribuera grandement à l'avancement de contenus interactifs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL