Casino va céder six magasins déficitaires pour 18,3 millions d'euros

Xavier Trudeau
Juin 9, 2019

Casino Guichard réduit à nouveau son périmètre.

Le groupe de grande distribution Casino a annoncé vendredi avoir signé des promesses unilatérales concernant la vente de six magasins déficitaires, pour un produit de cession évalué à 18,3 millions d'euros.

Ces promesses totalisent un montant total de 18,3 millions d'euros et portent sur le Géant Casino de Barberey-Saint-Sulpice (pour 10 millions d'euros), en vue de la cession du fonds de commerce et des murs à un adhérent Leclerc, ainsi que sur quatre supermarchés Casino et un Leader Price qui seront eux cédés au groupe Les Mousquetaires (Intermarché). Mais si l'action de la holding contrôlée par Jean-Charles Naouri enchaîne ainsi une quatrième séance consécutive dans le vert (+26% en une semaine), elle accuse encore plus de 42% de recul depuis le début de l'année.

En 2018, ces six magasins ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 43 millions d'euros, pour une perte opérationnelle courante de 3 millions d'euros. La finalisation est attendue au second semestre 2019, sous réserve des conditions usuelles. Cette opération s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe de se concentrer sur des formats de magasins plus porteurs (proximité, bio.), et à se désengager de ceux qui attirent moins les consommateurs, tels les hypermarchés, ou qui perdent de l'argent, comme Leader Price.

Depuis presque un an, Casino, pressé par les marchés, est parallèlement engagé dans un vaste plan de réduction de sa dette.

En raison d'une structure actionnariale fortement endettée, les sociétés mères de Casino, dont Rallye, ont été placées en procédure de sauvegarde le 23 mai dernier.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL