Ce vétéran américain retrouve son amoureuse 75 ans après la guerre

Pierre Vaugeois
Juin 12, 2019

"Je voudrais retourner là-bas, retrouver sa famille", s'émeut l'ancien soldat devant les caméras de France 2. Lorsqu'ils rencontrent K.T. Robbins, celui-ci leur raconte son histoire: jeune soldat américain, il sert en France en 1944 du côté de Briey, en Meurthe-et-Moselle, où il fait la rencontre de Jeannine, jeune Française de 18 ans.

Les recherchistes de la chaîne de télé ont remué ciel et terre pour retrouver la Jeannine Ganaye en question, et ils ont réussi: elle était vivante. Comme si les 75 ans de séparation n'avaient en rien altéré leurs sentiments. " Je lui ai dit, peut-être que je vais revenir et t'emmener".

Il y a quelques semaines, une équipe de journalistes de France 2, qui prépare des reportages sur le 75e anniversaire du Débarquement en France, rencontre K.T.et feuillette ses albums de souvenirs. En participant aux commémorations du Débarquement en Normandie, le vétéran ne se faisait pas d'illusions. La journaliste l'interroge: qui est cette jeune femme? "Elle, je ne la verrai sans doute pas, elle doit être décédée", estime-t-il. À l'occasion des 75 ans du débarquement, la chaîne française a fait le portrait d'un vétéran américain, Kara Troy Robbins, aka KT Robbins. C'est donc l'occasion ou jamais de lui faire une surprise, et de taille.

Kara Troy a maintenant plus de 98 ans, et Jeannine plus de 92 ans. "J'ai toujours pensé à lui, en me disant " peut-être qu'il est là, peut-être qu'il va venir...

Ces retrouvailles n'auraient pas pu avoir lieu sans France 2. "Elle n'a jamais oublié le jour de son départ, ses larmes et son cœur fracassé". "J'aurais aimé qu'après la guerre il ne retourne pas en Amérique", confie à France 2 Jeannine Pierson, aujourd'hui veuve et mère de cinq enfants. Jeannine aussi a trouvé un fiancé. À demi-mot, les deux nonagénaires se sont promis de se revoir bientôt. Une nouvelle fois, les deux amoureux doivent se séparer. "Je t'ai toujours aimée, tu n'as jamais quitté mon coeur" lui confie avec tendresse K.T. Robbins. "C'est tellement merveilleux de te revoir". Pourquoi est-il resté si longtemps sans venir? Ils se sont dit au revoir tendrement et en larmes pendant de longues minutes. Quelques heures ensemble et déjà, il faut partir. Il ne reverra plus sa dulcinée.

Grâce à France 2, 75 ans après leur séparation, un vétéran américain a retrouvé son premier amour, à Montigny-lès-Metz. Séparé par des milliers de kilomètres, chacun mènera sa vie de son côté.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL