Chine: Trump menace d'ajouter des tarifs

Claudine Rigal
Июня 13, 2019

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir "le sentiment" qu'il y aura un accord commercial avec la Chine.

"Les tarifs (douaniers) sont un super outil de négociation", a tweeté le président américain, après avoir réitéré la veille sa menace de taxer de nouveaux produits chinois si aucun accord n'est conclu au sommet du G20 fin juin au Japon.

Xi ne le rencontrait pas, M. Trump a annoncé qu'il appliquerait des droits de douane sur les importations chinoises d'une valeur de 300 milliards de dollars, ce qui inclut de nombreux produits de consommation.

"Une rencontre entre nous est prévue. Si nous avons des informations à ce sujet, nous les publierons en temps voulu", a-t-il ajouté pendant un point presse régulier. Les pays ont été incapables de trouver un compromis sur les tarifs de Trump, les États-Unis ayant plaidé en faveur du maintien de nombre d'entre eux et Pékin insistant sur le fait qu'ils devaient être dissociés de tout accord commercial.

Le 10 mai, Washington a porté à 25% les droits de douane sur l'équivalent de 200 milliards de dollars (176 mds €) de produits en provenance de la Chine et a menacé d'étendre les tarifs douaniers à 300 milliards de dollars supplémentaires d'importations.

Donald Trump dit vouloir réduire le gigantesque déficit commercial américain avec la Chine, et souhaite pour cela obtenir une série d'engagements sur le respect de la propriété intellectuelle, la fin des transferts de technologie forcés ou l'abandon de subventions aux entreprises d'état.

"Pékin a affiché sa volonté de poursuivre les discussions commerciales, mais refuse de le faire sous la pression ou face à des intimidations de Washington".

" La Chine ne veut pas d'une guerre commerciale, mais ne craint pas une guerre commerciale ", a-t-il déclaré. "Si les Etats-Unis sont disposés à négocier sur un pied d'égalité, alors notre porte reste grande ouverte". "Si les États-Unis persistent dans l'escalade des frictions commerciales, nous y répondrons de façon résolue et nous nous battrons jusqu'au bout", a souligné M. Geng.

D'autres rapports

Discuter de cet article