Des inscriptions pro-Merah taguées sur la maison de Latifa Ibn Ziaten

Claudine Rigal
Июня 10, 2019

Une nouvelle fois, je suis prise pour cible.

Des menaces ont été taguées sur la maison de Latifa Ibn Ziaten, mère d'une victime de Mohammed Merah. "C'est bientôt à toi salle juif " (sic), " vive Merah " ou encore " sale juif ", pouvait-on lire sur plusieurs murs de la maison.

Le domicile de Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten, première victime de Mohamed Merah, a été dégradé dans la nuit de dimanche à lundi.

La police est venue sur place et a procédé aux constatations d'usage, relate Le Figaro.

Latifa Ibn Ziaten, mère de Imad, soldat abattu en mars 2012 à Toulouse par le terroriste Mohamed Merah, a publié le 10 juin sur Twitter des photographies de tags antisémites recouvrant sa maison. Selon lui, des menaces de mort avaient déjà été laissées sur le répondeur de l'association, messages anonymes qui auraient été conservés. Les images ont été relayées par Latifa Ibn Ziaten elle-même sur les réseaux sociaux.

Interrogée par BFM TV, son avocate, Me Samia Maktouf, a expliqué que sa cliente allait déposer plainte pour " apologie du terrorisme, violation de domicile et menace de mort ". Elle indique avoir déposé plainte et espère "que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux". Elle en appelle au ministre de l'Intérieur pour que son "intégrité physique soit assurée". Depuis, sa mère, Latifa Ibn Ziaten se bat "pour la jeunesse et la paix" et milite pour la laïcité. "Je viens de m'entretenir avec elle pour lui dire mon soutien et ma détermination à ce que les auteurs de cette infamie répondent de leurs actes devant la justice".

D'autres rapports

Discuter de cet article