Donald Trump menace encore de taxer davantage le vin français

Xavier Trudeau
Juin 13, 2019

"L'impact [d'un tel rééquilibrage] serait marginal pour les vins français, selon moi".

"La France taxe beaucoup le vin américain et nous taxons peu le vin français".

Les viticulteurs californiens sont désavantagés par rapport aux Français avec des droits de douane plus élevés pour vendre leur vin en Europe. Ce n'est pas juste. "Ce pays (les États-Unis) autorise le vin français -qui est très bon - (...) à entrer pour rien ", a-t-il affirmé, poursuivant: " Ce n'est pas juste, nous allons faire quelque chose pour (rééquilibrer) ça ".

Dans le procédé inverse, quand une bouteille de vin américain connaît une importation des États-Unis vers vers l'Union européenne, cette bouteille de vin est taxée de 0,10 centimes d'euros. Selon un sondage de l'Université de Sonoma, en Californie, 56 % des personnes interrogées en 2015 consommaient du vin plusieurs fois par semaine, de préférence rouges, blancs puis rosés.

Ses derniers commentaires interviennent alors que les Etats-Unis et l'Union Européenne doivent engager des négociations pour trouver un accord commercial. Lâchant cette petite phrase lundi sur CNBC, Donald Trump s'est dit décidé à agir, considérant que les échanges commerciaux de vin entre la France et les États-Unis sont déséquilibrés.

Mais il existe bien un déséquilibre dans les tarifs douaniers.

"Nous devons tout faire pour faire en sorte que nos produits à l'export soient encore plus forts, nous devons tout faire pour que l'Europe parle d'une seule et même voix, qu'à l'intérieur de l'Europe, il n'y ait pas ni dumping fiscal, ni dumping social, qu'il n'y ait pas de concurrence à l'intérieur des pays européens, parce que la concurrence, elle est à l'extérieur", a ajouté le ministre.

Aux Etats-Unis, les taxes varient en fonction de la nature du vin et du degré d'alcool (de 5,3 à 14,9 cents). "De son côté, l'UE prévoit des droits qui vont de 11 centimes de dollars à 29 centimes par bouteille." . Les États-Unis reconnaissent ainsi les marques déposées mais pas les appellations d'origine, ce qui constitue un frein pour les produits français.

Le vin français connaît un succès plus important que les vins américains et d'Amérique latine dans les rayons des supermarchés américains.

A l'instar des consommateurs de produits de luxe, les Américains friands du vin français ne devraient pas s'en détourner en masse si l'administration Trump venait à imposer des tarifs douaniers renforcés. Ils ont représenté en 2018 notre deuxième excédent commercial après le secteur aéronautique et devant l'industrie des parfums et cosmétiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL