La chanteuse colombienne devant la justice — Shakira

Pierre Vaugeois
Juin 9, 2019

Shakira est soupçonnée de ne pas avoir payé 14,5 millions d'impôts entre 2012 et 2014.

La chanteuse colombienne au plus que célèbre déhanché pourrait se voir condamnée par la justice.

La date initiale alors prévue le 12 juin, est désormais avancé au 6 juin selon les autorités judiciaires.

La chanteuse de 42 ans est arrivée vers 09H50 (07H50 GMT) au tribunal de l'Esplugues de Llobregat, petite ville située dans l'aire métropolitaine de Barcelone.

Selon l'accusation, Shakira vivait en Espagne depuis 2011, quand sa relation avec le footballeur du FC Barcelone Gerard Piqué avait été rendue publique, mais elle avait maintenu sa résidence fiscale aux îles Bahamas jusqu'en 2015.

L'affaire ne couvre toutefois que la période allant de 2012 à 2014, car le délai imparti pour engager des poursuites à l'encontre des infractions fiscales alléguées en 2011 a expiré.

En mars dernier, Shakira était convoquée par un juge concernant une affaire de plagiat pour la chanson La Bicicleta en duo avec Carlos Vives. Des sources proches du couple et citées par l'agence de presse EFE indiquent pour leur part que Shakira a déjà régularisé sa situation et payé la somme réclamée par l'Etat espagnol. Elle a eu deux enfants nés en 2013 et en 2015.

Le ministère public reproche également à la star de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne en 2011, mais les faits relatifs à cette année sont prescrits. Le parquet l'accuse donc de fraude pour avoir tardé à se déclarer résidente espagnole et donc à payer ses impôts en Espagne, et pour avoir dissimulé ses revenus via des ramifications de sociétés aux sièges sociaux basés dans des paradis fiscaux.

Les avocats de Shakira essayent tant bien que mal de la défendre en expliquant que, jusqu'en 2014 sa rémunération provenait uniquement de ses tournées internationales.

Shakira a été convoquée par la justice espagnole pour soupçon de fraude fiscale, le 6 juin 2019.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL