Le Canada mettra fin aux plastiques à usage unique dès 2021

Claudine Rigal
Juin 12, 2019

Il a dans ce contexte déploré que la situation du plastique dans les dépotoirs et comme facteur de la pollution des océans ait atteint "un point de rupture".

"Comme parents, on amène nos enfants à la plage et il faut chercher du sable qui n'est pas rempli de plastique, de bouteilles, de styromousses ou de pailles", a-t-il illustré en évoquant ce problème majeur de pollution "qu'il faut régler ". "Honnêtement, en tant que parent, c'est dur d'expliquer ça à mes enfants".

Les produits pourraient inclure des articles à usage unique tels que des pailles, des bouteilles d'eau, des sacs en plastique, des ustensiles de cuisine, des bâtonnets, des récipients de restauration rapide, etc.

"Moins de 10 % du plastique utilisé au Canada est recyclé", indique le communiqué de presse du premier ministre Justin Trudeau. "Il a également annoncé que des études scientifiques allaient être menées pour dresser la liste des objets à bannir".

De plus, Ottawa aimerait obliger que les producteurs d'emballages en plastique s'assurent qu'ils sont recyclables ou réutilisables.

"Ce changement d'approche", a-t-il noté, va enlever une responsabilité des épaules des municipalités et "nous permettre de recycler beaucoup plus de plastique". Les États-Unis et le Japon se sont abstenus de signer.

Au Canada, plusieurs villes interdisent déjà les sacs en plastique, comme Montréal depuis 2018, et des provinces ont aussi annoncé des actions pour bannir d'autres produits.

Le chef de l'opposition canadienne, Andrew Scheer, estime que ce geste aura un " impact négatif " sur les consommateurs, les emplois et l'économie nationale. 8 milliards de dollars en matériel plastique sont jetés chaque année au Canada.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL