Le site des impôts victime d’une attaque? Deux enquêtes ouvertes

Xavier Trudeau
Juin 9, 2019

Jusqu'ici, encore peu d'informations ont été dévoilées; il faut donc attendre les résultats des deux enquêtes pour en savoir plus quant aux conséquences éventuelles de cette potentielle cyber-attaque. Le soir du bug, il avait annoncé un report de 48 heures de la date butoir pour faire sa déclaration en ligne dans les départements de 1 à 50.

En l'espace de 30 minutes, le site a en effet reçu plus de trois millions de connexions et s'est donc bloqué automatiquement afin d'empêcher un éventuel vol de données. L'autre a été confiée à l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi). Si le site est depuis redevenu accessible, deux enquêtes ont été ouvertes pour une suspicion d'attaque informatique, révèle France Info.

Des adresses IP venues de l'étranger L'information viendrait d'une source proche de Bercy: parmi les trois millions de connexions, des adresses IP venues de l'étranger auraient été identifiées comme suspectes. Avec près de 3 millions de connexions en une demi-heure, les autorités soupçonnent désormais le site des Finances publiques d'avoir été victime de ce qui ressemble fortement à une attaque DDoS (attaque par déni de service, consistant à envoyer simultanément un grand nombres de requête sur un même site pour le saturer).

Des centaines de milliers de contribuables avaient ainsi été empêchés de remplir leur déclaration de revenus en temps et en heure.

Le ministre avait, par conséquent, accordé un délai de 48h supplémentaires. Un délai expiré ce jeudi soir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL