Limogé, Folau réclame des "indemnités conséquentes" à la fédération — Rugby

Solenn Plantier
Juin 8, 2019

Après que son contrat a été cassé à quelques semaines de la Coupe du monde au Japon (20 sept. -2 nov.), suite à ses propos homophobes, Israel Folau (30 ans, 73 sélections) a choisi de contester cette décision et d'entamer une procédure en justice afin d'obtenir de la Fédération australienne de rugby (AR) les "indemnités conséquentes" qu'il estime légitimes, malgré son statut de récidiviste.

"Aucun Australien d'aucune confession ne devrait être limogé parce qu'il pratique sa religion", a déclaré le rugbyman dans un communiqué publié par ses avocats.

Élevé dans une famille mormone et aujourd'hui chrétien évangéliste, il avait provoqué un tollé au mois d'avril, après avoir posté un message polémique sur son compte Instagram: "Alcooliques, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus sauve ". Il conteste la résiliation de son contrat "devant la commission australienne de l'équité en matière d'emploi", explique L'Express. Mais la Commission de discipline de la Fédération avait décidé fin mai de le limoger, mettant ainsi un terme à la carrière du joueur en Australie et avec les Wallabies.

Selon le Sydney Morning Herald, le montant du dédommagement exigé s'élèverait à 10 millions de dollars australiens (6,2 millions d'euros), incluant les pertes d'opportunités de contrats de parrainage et publicitaires.

Le désormais ex-arrière des Wallabies et des Waratahs Israel Folau a déposé un recours contre la fédération australienne de rugby.

Jeudi, le joueur a affirmé que le traitement qui lui a été infligé par la fédération ne lui laissait " d'autre choix que de se défendre pour sa foi et pour les droits de tous les Australiens ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL