Listéria dans le fromage de la Brie : une deuxième victime recensée

Evrard Martin
Juin 1, 2019

Alors qu'elle était enceinte, une femme a perdu le bébé qu'elle portait.

L'agence régionale de santé des Hauts-de-France confirme qu'une femme, habitante du Pas-de-Calais, a perdu son bébé in utero après avoir contracté la listeriose.

Au début du mois de mai, c'estune femme âgée de 64 ans qui aurait perdu la vie après deux mois d'hospitalisation en région parisienne à cause d'une listériose. Les analyses avaient alors révélé une contamination à la listeria sur un fromage coulommiers au lait cru entamé, produit par la Société Fromagère de la Brie. Ce n'est pas la première victime de la listeria à avoir été contaminée par les produits de ce fabricant. Sa famille a porté plainte pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sûreté ou de prudence".

Le 10 avril 2019, le ministère de la Santé indiquait dans un communiqué le retrait et le rappel de "l'ensemble des formages au lait cru et au lait pasteurisé fabriqués par la Société Fromagère de la Brie" après la découverte de "deux formes graves de listériose". Ils évoquaient une "mesure de précaution" suite "à l'identification de cas d'infection à la Listeria de personnes ayant consommé du fromage fabriqué par cette société".

Selon la préfecture de Seine-et-Marne, l'enquête menée depuis le mois de mars "a permis de constater qu'un fromage consommé par un malade, des fromages du même lot de production, des fromages d'autres lots de production, le lait d'un producteur collecté par l'entreprise ont été trouvés contaminés par la même bactérie que celle isolée chez les malades à l'origine de l'alerte".

"L'idée que nos fromages puissent rendre les gens malades m'est insupportable", a regretté auprès de nos confrères duParisienle chef de la Société fromagère, Philippe Bobin.
En attendant, les ministères invitent les consommateurs "qui détiendraient les crèmes et fromages concernés" à ne pas les consommer et à les rapporter au point de vente.

350 cas de listériose sont recensées chaque année, en France.

La listeria se transmet uniquement par voie orale en mangeant des aliments contaminés a expliqué le docteur Marc Lecuit, responsable du centre national de référence des listeria, à l'Institut Pasteur et infectiologue à l'hôpital Necker au Parisien. "La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines", est-il souligné. Depuis cinq ans, c'est la quatrième fois que les produits de cette entreprise sont rappelés pour cause de listeria mais les années précédentes, aucune infection n'avait été mortelle, rapporte encore Le Parisien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL