Manchester : l'énorme bourde d'une passagère avant le décollage

Claudine Rigal
Juin 11, 2019

Un Boeing 777 de la compagnie Pakistan International Airlines a dû patienter plusieurs heures sur le tarmac de l'aéroport de Manchester après qu'une passagère ait malencontreusement actionné les issues de secours, comme le rapporte le quotidien britannique The Independant.

L'incident a eu lieu vendredi, à 21h20.

Vers 21 h 20, alors que l'avion s'apprêtait à décoller pour Islamabad et que les portes étaient " armées " (verrouillées), une passagère a quitté son siège pour un besoin pressant. Son geste a entraîné, comme le veut la procédure, l'ouverture automatique et le gonflage des toboggans. On ignore pourquoi aucun membre du personnel navigant n'était assis près de cette issue de secours, comme c'est la règle au décollage et à l'atterrissage. Une passagère décide alors de s'affranchir des consignes de sécurité invitant à garder sa ceinture attachée pour se rendre aux toilettes. Mais elle a ouvert la mauvaise porte. "Tous les passagers ont eu un dîner".

Néanmoins, l'avion n'a pas pu transporter tous les passagers prévus.

Seulement 38 passagers, tous volontaires ont été admis à bord du vol PK 702, car les systèmes d'évacuation avaient été désactivés. Malheureusement pour les passagers, leurs bagages sont restés à Manchester en Angleterre... Leur vol a pu décoller uniquement le lendemain matin et les autorités de l'aéroport de Manchester ont été obligées de décaler d'autres départs et arrivées.

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL