Trump veut taxer plus fortement les vins français

Xavier Trudeau
Juin 11, 2019

Il y a tout juste sept mois, le 13 novembre, il avait déjà accusé "la France de rendre très difficile pour les Etats-Unis de vendre ses vins". "Nous allons faire quelque chose pour rééquilibrer tout ça".

En cause, un effet pervers induit par la politique budgétaire de Donald Trump: il a réduit fortement les impôts fin 20174 et, ainsi, augmenté le pouvoir d'achat de ses citoyens. Le président répondait en particulier aux accusations de Myron Brilliant, le vice-président de la Chambre de commerce des Etats-Unis qui venait de déclarer sur la même chaîne: "L'utilisation des droits de douane comme une arme - l'augmentation des menaces pesant sur notre économie pour nos agriculteurs, nos fabricants, nos consommateurs - va faire mal à notre pays".

L'accès des vins américains au marché de l'Union européenne "se fait dans les mêmes conditions" que pour les vins de la plupart des pays fournisseurs comme l'Australie ou l'Argentine, conformément aux règles de l'OMC, souligne par ailleurs la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS). En réalité, le déficit commercial ne s'accumule pas d'une année sur l'autre, et il est légèrement inférieur à ce qu'affirme le président des Etats-Unis, mais atteint mensuellement environ 50 milliards de dollars (44 milliards d'euros).

"Après l'avoir rencontré la semaine dernière en Normandie, Donald Trump part à l'attaque d'Emmanuel Macron".

Donald Trump va-t-il ouvrir un nouveau front commercial contre l'emblématique vin français? Pour l'heure, Bruxelles ne veut pas inclure le secteur agricole dans un traité.

"Ce n'est pas un problème français puisque les droits de douane sur le vin sont fixés au niveau européen", a-t-il ajouté. Les producteurs de vin américain, essentiellement californiens, font du lobbying pour changer cela. Ceci dit, il existe un déséquilibre dans les tarifs douaniers. Les taxes s'échelonnent entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille selon la provenance du vin et la teneur en alcool constate Le Figaro. En Europe, elles vont de 0,11 à 0,29 euro. " Il a expliqué que les viticulteurs californiens s'étaient plaints auprès de lui de la concurrence déloyale des vins français".

Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air. Les Etats-Unis sont le premier marché en valeur pour les exportations de vins français.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL