280.000 euros Ce que coûte Brigitte Macron à l'Élysée

Xavier Trudeau
Juillet 19, 2019

Un dépassement budgétaire de plus de cinq millions d'euros par l'Élysée en 2018 a été mis en lumière par la Cour des comptes ayant publié son rapport annuel.

La dotation budgétaire initiale, de 103 millions d'euros, s'étant révélée insuffisante pour couvrir les dépenses, un prélèvement sur la réserve d'un montant de 5,67 millions a dû être effectué pour contribuer à rétablir l'équilibre budgétaire.
Une situation provoquée notamment par l'augmentation de l'activité de la présidence.

Le personnel de la présidence était composé de 816 agents (483 civils et 333 militaires) au 31 décembre 2018.

Le recours aux heures supplémentaires a diminué, mais il "reste élevé" au sein du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR). La masse salariale et le rythme plus soutenu de l'activité des services ont été cités en tant que causes des frais.

L'Elysée explique de son côté que la réorganisation engagée en 2019 doit permettre "à la fois d'améliorer l'efficience des services, les conditions de travail des agents et d'assurer la maîtrise des dépenses". La Cour des comptes note par ailleurs que le nouveau logiciel de gestion mis en place début 2017 "apparaît répondre aux besoins de la présidence".

Les dépenses relatives à l'activité de la Première dame viennent pour l'essentiel de dépenses de personnel, a constaté la Cour citée par l'AFP. A savoir: deux conseillers (directeur et chef de cabinet) et deux secrétaires.

"À elle seule, Mme Macron a reçu au cours de l'année 2018 près de 19.500 courriers (13.000 en 2017) nécessitant d'affecter sept agents du service à cette correspondance", a précisé le rapport.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL