Affaire de l'arbitrage : Bernard Tapie est-il totalement innocenté ?

Xavier Trudeau
Juillet 9, 2019

Bernard Tapie n'est pas au tribunal ce mardi 9 juillet 2019 en raison de la récidive de son cancer. Son avocat considère que les accusations portées sont sans fondement.

C'est une vraie surprise: le tribunal correctionnel a relaxé Bernard Tapie pour "escroquerie", une victoire qui intervient après 10 ans de combat.

"Ce procès est l'un des rendez-vous les plus importants de ma vie. Nous sommes tous très émus et bouleversés". "Enfin des gens qui n'ont pas eu peur", a-t-elle poursuivi en évoquant les magistrats. Il était jugé pour "escroquerie" et "détournement de fonds publics" après l'arbitrage controversé dans l'affaire qui l'opposait au Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas. Ce jugement intervient 10 ans après l'arbitrage qui lui avait accordé 403 millions d'euros, somme qui lui avait versé pour solder le litige sur la vente du Crédit Lyonnais. "Dans cette procédure, on a été les dindons de la farce depuis le début".

Mais l'ancien patron de l'Olympique de Marseille et son avocat Maurice Lantourne étaient accusés d'avoir frauduleusement obtenu cet arbitrage, en collusion avec un des trois arbitres, Pierre Estoup, 92 ans, et avec l'aide de Stéphane Richard. Fin 2016, l'ancienne ministre de l'Économie Christine Lagarde avait été condamnée pour "négligence", mais dispensée de peine par la cour de justice de la République, pour ne pas avoir exercé de recours contre cet arbitrage.

Selon l'accusation, Bernard Tapie avait profité de sa proximité avec Nicolas Sarkozy, alors à l'Élysée, pour convaincre de mettre en place une procédure qui lui serait favorable. Affaibli par la maladie, il avait même décidé de suspendre ses traitements pour être le plus combatif possible. Le parquet avait malgré tout requis contre lui la peine maximum: 5 ans de prison ferme. Il n'avait néanmoins pas requis le mandat de dépôt qui aurait signifié son arrestation à l'audience. Cette sentence avait été annulée au civil en 2015 pour "fraude" et Bernard Tapie condamné à restituer les millions.

Le parquet de Paris va-t-il désormais faire appel?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL