Arianespace échoue pour la première fois à lancer sa fusée Vega

Claudine Rigal
Juillet 14, 2019

Mission échouée pour Arianespace.

Le décollage, en 2017, d'une fusée Vega depuis Kourou, en Guyane.

La vidéo du lancement raté de la fusée Vega, chargée de mettre en orbite le satellite d'observation de la Terre FalconEye1 pour le compte des Émirats arabes unis, a été mise en ligne sur le Web. Depuis le début de son exploitation au CSG en 2012, Arianespace a réussi 14 lancements avec le lanceur léger Vega et vient donc d'enregistrer son premier échec.

Mais, après un peu plus de deux minutes de vol, au moment de l'allumage du deuxième étage à propergol solide Zephiro 23, une " avarie majeure " a provoqué la dégradation de la trajectoire du lanceur Vega, entraînant la perte du lanceur et de sa charge utile. "Des analyses de données sont en cours pour clarifier les raisons de cet échec". Arianespace a très rapidement annoncé la mise en place d'une commission d'enquête. Le lancement était prévu au départ le 5 juillet mais il a été reporté à deux reprises à cause de conditions météorologiques défavorables.

C'est la premier ratage pour ce lanceur français léger, qui devait mettre en orbite un satellite émirati. Sa mission était double: " répondre aux besoins des forces armées des Emirats arabes unis et fournir des images au marché commercial", selon Arianespace. Il pesait quelque 1.197 kg au décollage et devait être placé en orbite à 611 kilomètres de la Terre. "J'ai d'abord une réaction de soulagement et de retrait car il faut maintenant laisser la famille se recueillir" et vivre les obsèques "dignement", a déclaré à l'AFP Me Chemla, peu après le décès jeudi matin à l'âge de 42 ans de ce patient en état végétatif depuis près de 11 ans. Cet atterrissage est le point culminant d'une délicate mission entamée fin 2014, dans le but d'enrichir les connaissances sur la formation de notre système solaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL