Castaner juge "inacceptables" les dérapages suite à la victoire de l'Algérie — France

Claudine Rigal
Juillet 13, 2019

Le Rassemblement National a pour sa part estimé ce vendredi que les rassemblements marqués par des incidents après la victoire jeudi de l'équipe de football d'Algérie à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) exprimaient "un rejet de la France" et a demandé au gouvernement d'interdire aux supporters d'accéder aux Champs-Elysées dimanche soir pour le match Algérie-Nigeria. Son bébé, dans un état grave, a été transféré aux urgences.

"Le foot, ça n'est pas ça". Le foot, ça n'est pas attaquer les forces de l'ordre. Le foot, ça n'est pas attaquer des devantures de magasins. "Donc c'est totalement inacceptable ", a déclaré Christophe Castaner, en marge d'un déplacement à Nîmes. Il avait auparavant dénoncé sur Twitter des "dégradations et incidents (.) inacceptables". Ceux qui se sont livrés à cela méprisent au fond à la fois les valeurs du sport, les valeurs du football mais aussi le pays dont ils ont célébré la victoire. "J'ai réuni tous les préfets dès hier matin pour qu'il y ait une vigilance maximale qui soit mobilisée", a-t-il encore ajouté. Chacun doit être citoyen.

Au total, 74 personnes ont été interpellées en France et 73 placées en garde à vue, a indiqué vendredi le ministère de l'Intérieur au terme de cette soirée marquée par la mort d'une mère de famille, des pillages et des affrontements.

Les rassemblements de supporters ont dégénéré dans le quartier des Champs-Elysées, où plusieurs commerces ont été vandalisés, voire pillés, après les qualifications l'Algérie de et de la Tunisie en demi-finales de la CAN.

Jeudi, un supporter roulant à vive allure a par ailleurs percuté avec son véhicule une famille à Montpellier, tuant la mère et blessant deux enfants. Le conducteur a été placé en garde à vue.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL