C'est la fin d'une époque : la dernière Volkswagen Coccinelle sort d'usine

Xavier Trudeau
Juillet 11, 2019

L'émotion était donc au rendez-vous pour les ouvriers qui ont assemblé en sept heures cet ultime exemplaire de la "Final Édition ".

En renaissant sous l'appellation New Beetle à la fin des années 1990, celle que l'on surnomme la Coccinelle a rendu bien des amateurs nostalgiques et Volkswagen en a profité pour lancer plusieurs versions et éditions spéciales au cours des deux dernières décennies. Le constructeur, qui se remettait à peine aux Etats-Unis du scandale retentissant des moteurs truqués pour masquer le taux de pollution, disait vouloir se concentrer sur les voitures familiales plus grandes et sur les véhicules électriques.

Cette toute dernière incarnation n'a presque plus rien en commun avec le grand ancêtre voulu par Hitler et né du génie automobile de Ferdinand Porsche, dont la production a commencé à la fin des années 1930 et s'est achevée en 2003.

Ni avec la voiture de prédilection de la jeunesse des années 1960 et 1970 incarnant la génération "Peace and Love" et sa soif de liberté, qui se traduisait souvent par des "Käfer" (coccinelle en allemand) multicolores et couvertes de dessins d'immenses fleurs.

Pourtant restait le trait essentiel: la bonhommie venant de la rondeur de sa silhouette, immédiatement reconnaissable même dans les modèles les plus récents.

C'était la voiture emblématique de Volkswagen, une voiture du peuple qui a traversé toutes les époques de l'histoire de moderne de l'automobile.

Robuste, facile d'entretien, mais en même temps performante: elle part peu à peu à la conquête du monde et il n'y a guère d'endroits où les pneus de la Coccinelle n'ont pas laissé leurs traces.

En 1968, Walt Disney en fait une star du grand écran avec " Un amour de Coccinelle ", qui met en scène les aventures d'une très humaine auto " Herbie ". Trop gourmande en carburant, une tenue de route fantaisiste, un freinage un peu trop discret et une concurrence - y compris chez VW - avec la Golf.

Un assembleur de l'usine mexicaine de Volkswagen prend un selfie avec la dernière Coccinelle en arrière-plan. La Coccinelle originale, produite en 1938, quitte à présent l'usine de Puebla, au Mexique, pays dans lequel elle a été surnommée "Vocho".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL