Des photos de safari fatales aux dirigeants d'un Super U — Rhône

Xavier Trudeau
Juillet 10, 2019

Les gérants d'un magasin Super U de L'Arbresle (Rhône) ont choisi de quitter "immédiatement l'enseigne" après que des photos les montrant aux côtés d'animaux morts ont été massivement relayées sur les réseaux sociaux. Dessus, on peut y voir les dirigeants d'une enseigne Super U de l'Arbresle, dans le Rhône (France), poser fusil en main devant les cadavres d'une multitude d'animaux sauvages allant des cadavres de lion à ceux d'hippopotames en passant par les crocodiles. L'enseigne a annoncé leur départ immédiat.

De nombreux utilisateurs ont également appelé au boycott de l'établissement. Une décision contrainte après la diffusion sur les réseaux sociaux des photos de leur dernier safari.

Après ces réactions, la Coopérative U de l'Arbresle a affirmé "se désolidariser fermement de ses pratiques" si "ces images relèvent d'activités personnelles en dehors de la sphère professionnelles".

Hier soir, la direction nationale de Super U s'est exprimée dans un communiqué. Ces photos dateraient de 2015 selon les informations de 30 millions d'amis. Officiellement le couple a présenté sa démission "face à la réprobation suscitée par ces agissements et l'émotion du public". Tout ce qu'on pouvait lire jusqu'à présent était les propos du Super U sur Twitter qui expliquait: "Ces publications sont en totale opposition avec les valeurs défendues par la coopérative U Enseigne et avec ses engagements".

"Compte tenu de la gravité de la situation", le propriétaire du magasin et sa femme ont décidé, en accord avec le groupe, de démissionner, a confirmé ce mercredi un porte-parole de Système U. Un argumentaire qui semble ainsi être à l'opposé des pratiques menées par le couple de "chasseurs".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL