En perte de vitesse, Canal + va supprimer près de 500 emplois

Pierre Vaugeois
Juillet 9, 2019

Canal+ a annoncé aux représentants du personnel un plan de départ volontaire au sein des activités françaises du groupe de télévision.

La branche française de la chaîne a annoncé un plan "sur la base du volontariat", qui pourrait conduire au départ d'un maximum de 492 personnes. Des entreprises qui n'auront pas suffi à éviter ce plan de départ. La concurrence de BeIN Sports, Altice ou Netflix est rude pour la chaîne.

Cela représente un peu plus de 18% des effectifs du groupe en France.

Toujours dans ce communiqué, Canal+ France liste les initiatives prises depuis 2015, telles que la refonte des offres, le développement de nouveaux partenariats avec les opérateurs télécoms, les investissements massifs dans les programmes (plus de trois milliards d'euros par an) ou encore la technologie et un plan d'économies.

" Malheureusement, ces réalisations restent insuffisantes tant la transformation de notre secteur s'apparente à une véritable révolution avec des plateformes mondiales, nativement digitales et internationales, qui disposent d'une force de frappe financière considérable et échappent aux contraintes fiscales et réglementaires qui pèsent sur Canal+ ", déplore le groupe. "Elle engagera très prochainement une négociation pour définir les modalités d'un plan de départ volontaire", poursuit le communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL