Haas perd son sponsor

Solenn Plantier
Июля 12, 2019

Situation totalement ubuesque du côté de chez Haas. "Aujourd'hui, Rich Energy a rompu son contrat avec Haas F1 Team en raison de ses mauvais résultats, pouvait-on lire". Nous avons un Objectif de Red Bull à battre et en Autriche, derrière Red Bull, c'est inacceptable. La politique et le politiquement correct en F1 inhibent notre business.

Un communiqué auquel Haas a rapidement répondu, par l'intermédiaire de Guenther Steiner, le manager de l'écurie. "Nous souhaitons le bien de l'équipe".

Lors du dernier GP en Autriche il y a dix jours, elle a dû se contenter de la 16e place pour le Français Romain Grosjean et de la 19e pour Magnussen, derrière la Williams du Britannique George Russell, 18e, pourtant de loin la monoplace la moins performante du plateau.

Hier soir, Rich Energy annonçait via Twitter rompre son partenariat avec l'écurie Haas, dont elle est le sponsor-titre depuis le début de l'année 2019. Je ne peux pas faire plus de commentaires sur la relation contractuelles entre les deux parties, pour des raisons de confidentialité commerciale. Nous croyons de tout cœur en Haas F1 Team, en ses performances et en son organisation en général, et nous avons la ferme intention de respecter l'accord de sponsoring actuel.

"Rich Energy is currently the title partner of Haas F1 Team". Nous croyons également pleinement en le produit qu'est la Formule 1 et en la plateforme qu'elle donne à notre marque. Le tweet de rupture, datant de mercredi soir, aurait en vérité été rédigé ou validé par le seul patron de l'entreprise, le fantasque William Storey, sans en faire part à ses investisseurs.

D'autres rapports

Discuter de cet article