Harald Krüger dit stop — BMW

Xavier Trudeau
Июля 8, 2019

Le président du conseil de surveillance, Norbert Reithofer, respecte parfaitement sa décision et la comprend.

BMW va s'efforcer de choisir dès juillet un nouveau président du directoire après la décision de Harald Krüger de ne pas solliciter de nouveau mandat, a annoncé le 5 juillet le constructeur automobile allemand. Le groupe bavarois avait figuré parmi les premiers constructeurs à proposer une voiture 100% électrique avec la citadine i3 présentée fin 2013.

Le constructeur a indiqué dans un communiqué que la question de sa succession sera à l'ordre du jour de la prochaine réunion du conseil de surveillance le 18 juillet prochain.

L'affaire des véhicules électriques semble servir de prétexte puisqu'on a tous à l'esprit sa promesse faite en juin dernier d'accélérer la mise sur le marché des voitures électriques, annonçant 25 modèles électrifiés d'ici 2023, soit deux ans plus tôt qu'annoncé. Pourtant, BMW progresse dans le monde merveilleux des VE. Sur les cinq premiers mois de l'année 2019 les ventes de ces produits ont représenté 48 000 unités (+2 %).

Et si la réalité était simplement financière? .

On ajoutera aussi que l'enquête européenne anticartel a déjà divisé par quatre le bénéfice net au premier trimestre à cause d'une provision financière de 1.4 milliard d'euros qui a du être passée pour payer les frais et amendes.

D'autant plus que le rival Daimler (Mercedes) a repris en 2016 à BMW la tête du marché haut de gamme.

D'autres rapports

Discuter de cet article