La France envisage d'introduire une écotaxe sur les billets d'avion

Xavier Trudeau
Juillet 11, 2019

Tous les vols au départ d'aéroports français sont concernés, sauf les vols en correspondance et ceux vers les territoires français d'Outre Mer ou la Corse. Elle sera ainsi d'1,50 euro pour les trajets intérieurs et intraeuropéens en classe économique et de 9 euros en classe affaires.

Selon la ministre des Transports Elisabeth Borne, cette taxe devrait rapporter 182 millions d'euros, lesquels serviront à financer des investissements pour des infrastructures de transports plus écologiques, à l'image du ferroviaire.

Cette nouvelle mesure est l'un des résultats du Conseil de défense écologique qui a eu lieu ce mardi. Le gouvernement avait alors renvoyé le sujet à l'échelle européenne, estimant qu'une mesure nationale serait inefficace.

" Depuis des mois s'exprime un sentiment d'injustice chez nos concitoyens sur la fiscalité du transport aérien".

Pour prétendre au remboursement partiel de la taxe intérieure de consommation, les véhicules routiers doivent être destinés au transport de marchandises, représentés un poids minimum de 7,5 tonnes, et être immatriculés dans un pays de l'Union européenne. Le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, la Suède et la Norvège en sont déjà dotés. En Suède notamment, le mouvement "flygskam" (la honte de prendre l'avion) incite à privilégier d'autres moyens de transport.

L'aviation a été mise sous le feu des projecteurs au printemps avec des appels au boycott de l'avion, largement relayés sur les réseaux sociaux.

L'écotaxe a en revanche été vigoureusement dénoncée par le secteur du transport aérien, à commencer par la compagnie nationale Air France, qui a qualifié la décision gouvernementale d'"incompréhensible" et d'"extrêmement pénalisante".

En juin, les experts indépendants du Haut conseil pour le climat (HCC) qu'il a lui-même établi, ont ainsi jugé que, malgré des "objectifs ambitieux", les actions engagées par le gouvernement étaient "insuffisantes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL