La low cost saoudienne Flyadeal annule sa commande au profit d'Airbus — MAX

Xavier Trudeau
Juillet 8, 2019

L'Américain Boeing traverse une crise.

Les ventes des Boeing 737 Max sont malmenées depuis que l'appareil phare de Boeing est cloué au sol, depuis le 13 mars. Flyadeal a en effet opté pour des appareils A320 Neo afin d'étoffer sa flotte, a précisé le transporteur dans un communiqué, dimanche 7 juillet. Cette dernière avait passé en décembre dernier une commande provisoire pouvant aller jusqu'à 50 (Boeing 737) MAX, soit un engagement sur 30 appareils puis une option d'achat pour 20 autres.

Il a annoncé qu'il réceptionnerait les 30 appareils commandés par sa maison-mère, la compagnie publique Saudi Arabian Airlines, lors du salon aéronautique du Bourget en juin.

La livraison des A320 "neo" débutera en 2021.

"Il s'agit de répondre à la croissance régulière du nombre de passagers sur les routes domestiques, régionales et internationales", est-il ajouté dans le communiqué. Soit, au prix catalogue, une perte de quelque 5,9 milliards de dollars en tenant compte de l'option pour vingt avions supplémentaires.

Le sénateur de Murang'a, Irungu Kang'ata, et l'avocat basé à Nairobi, Stephen Gachie, dont les cabinets d'avocats respectifs forment un consortium avec deux autres cabinets aux États-Unis, ont déclaré que les familles des victimes ont catégoriquement refusé l'offre de Boeing, assurant que "cette stratégie vise à diminuer le montant d'indemnisation" des familles.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL