La revanche pour les sprinteurs en Lorraine — Tour de France

Solenn Plantier
Июля 11, 2019

Le parcours plat de 213,5 kilomètres à travers la Champagne et la Lorraine, hormis deux petites côtes de quatrième catégorie, augure d'un sprint massif. Le coureur de la Deceuninck Quick-Step s'offre son premier succès sur la Grande Boucle.

C'est pourtant bien Elia Viviani qui a réglé la lutte des "grosses cuisses" en fin de parcours, au nez et à la barbe d'Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Le Lucernois Michael Schaer a fait partie d'une échappée de trois coureurs durant 200 km, avant d'être repris à 15 km de l'arrivée. Il a reçu la récompense du plus combatif du jour. Hier, Julian Alaphilippe a fait coup double, en s'imposant à Epernay et en prenant le maillot jaune de leader pour la 1re fois de sa carrière.

D'autres rapports

Discuter de cet article