Les Américaines iraient au Congrès mais pas à la Maison-Blanche — Mondial

Solenn Plantier
Juillet 10, 2019

Droit dans ses bottes.

"Je n'irais pas (à la Maison Blanche) et chaque membre de l'équipe à qui j'ai parlé explicitement de cela n'iraient pas", a déclaré Megan Rapinoe dans une interview à CNN, mardi 9 juillet.

Maintenant que les Américaines ont remporté leur quatrième Coupe du monde, la question a été reposée à Megan Rapinoe: ira-t-elle à la Maison-Blanche?

L'attaquante américaine, championne du monde de foot avec sa sélection, a réaffirmé qu'elle n'accepterait aucune invitation à la Maison Blanche pour ne pas laisser au président américain une opportunité d'"exhiber" leur collectif. " Je ne pense pas du tout que cela ait du sens pour nous".

Megan Rapinoe, qui revendique son homosexualité et est engagée politiquement, ne cache pas son mépris pour Donald Trump. "Je ne peux pas imaginer qu'une de mes coéquipières veuille être mise dans cette position", a-t-elle ajouté.

La trentenaire a également vivement attaqué le président américain sur sa politique.

Donald Trump, qui avait affirmé qu'il inviterait l'équipe américaine quel que soit le résultat, l'avait prise à partie sur Twitter: "Megan ne devrait jamais manquer de respect à notre pays, à la Maison Blanche et à notre drapeau".

" Je pense que je dirais que votre message exclut des gens". Vous m'excluez moi, vous excluez des gens qui me ressemblent, vous excluez des gens de couleur.

Rentrées lundi aux Etats-Unis, les "19ers " (Nineteeners), comme les appelle leur autre star Alex Morgan, les footballeuses américaines sont attendues ce mercredi à New York pour une parade dans les rues de Manhattan. Un endroit où chefs d'État, militaires et sportifs défilent depuis plus de 130 ans sous des pluies de confettis.

Durant toute la Coupe du monde féminine, les joueuses américaines ont toujours montré leur engagement dans le sport et leur engagement en tant que femmes américaines qui subissent des inégalités.

Megan Rapinoe persiste et signe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL