Microsoft bat les attentes mais la croissance d’Azure ralentit

Xavier Trudeau
Juillet 21, 2019

Il est également prévu qu'AT&T fasse de Microsoft Azure son service cloud "préféré" pour ses applications hors réseau dont il compte migrer la majorité sur du cloud public d'ici 2024. La croissance des ventes d'Azure reste forte mais ralentit notablement. La valorisation boursière de Microsoft demeure au-dessus des 1000 milliards de dollars.

Ses performances restent toutefois impressionnantes et les revenus de la division ont, sur le trimestre écoulé, dépassé pour la première fois ceux de la division de Windows. "Le nuage est un moteur essentiel de croissance pour eux et ils semblent avoir peint un grand fil à la bombe sur le dos d'AWS".

Les résultats de Microsoft ont été une nouvelle fois tirés par les services aux entreprises et en particulier, l'offre de stockage dématérialisée du géant informatique, où il est en concurrence frontale avec Amazon entre autres. Le dernier trimestre de l'année fiscale (achevé le 30 juin) a permis à Microsoft de générer un chiffre d'affaires de presque 34 milliards de dollars.

Microsoft confirme sa bonne santé. C'est beaucoup, mais il se trouve qu'il s'agit de la plus petite progression pour Microsoft au cours de ces dernières années.

Le chiffre daffaires de lactivité "productivity software" de Microsoft a bondi de 14,3 % à 11,05 milliards de dollars, grâce à une croissance à deux chiffres des revenus de LinkedIn et Office 365. Les analystes s'attendaient à 32,77 milliards de dollars pour le chiffre d'affaires et 1,21 dollar par action.

Pendant ce temps, sa division PC qui inclut les logiciels Windows, les consoles de jeu Xbox, le service de recherche en ligne Bing et les ordinateurs portables Surface a généré 11,3 milliards de dollars, au lieu des 10,98 milliards de dollars prédits par les analystes. Il a déclaré que la société ne ressentait aucun impact des restrictions de vente imposées à Huawei Technologies Co Ltd [HWT.UL] par le gouvernement américain. Des résultats qui s'avèrent excellents puisqu'ils établissent un nouveau record pour la marque qui peut se targuer d'un chiffre d'affaires de 125 milliards de dollars (+15 % par rapport à l'exercice précédent).

Sur ces trois derniers mois, le bénéfice net a atteint 13,19 milliards de dollars (soit 1,14 dollar par action), alors qu'il n'était " que " de 8,87 milliards de dollars l'an passé à la même époque.

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL