Municipales à Paris : Griveaux tend la main à Villani, l'"homme de coeur"

Pierre Vaugeois
Июля 11, 2019

"On a vu se mettre en place des habitudes d'appareil au sein d'un mouvement qui s'est construit contre les appareils", a déploré le député de l'Essonne, qui se pose "en garant" des valeurs du parti.

Dans son premier discours de candidat investi, Benjamin Griveaux a tendu la main à Cédric Villani, qu'il a dit vouloir inclure dans un "collectif", au nom du nécessaire "rassemblement" pour espérer l'emporter l'an prochain face à la maire socialiste sortante, Anne Hidalgo.

L'ancien porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a été investi, mercredi 10 juillet, tête de liste par La République en marche pour les municipales à Paris en mars, a annoncé le parti présidentiel.

"Ces appels n'ont pas été entendus: plus que jamais, je le regrette". L'un des membres de la commission d'investiture de La République en marche, Alain Richard, l'a appelé à "se reprendre". (.) L'esprit de responsabilité l'emportera. Selon lui, Cédric Villani, lors de son audition devant la commission, mardi, "avait dit les yeux dans les yeux qu'il serait solidaire de la décision et qu'il participerait à la campagne commune". "Il faut rassembler désormais". Je veux saluer son enthousiasme dans cette campagne. "Il a sans doute mieux que personne mis l'écologie au coeur de cette pré-campagne et il aura évidemment toute sa place à nos côtés dans l'équipe que je souhaite constituer, en particulier sur ces sujets-là", a-t-il déclaré.

D'autres rapports

Discuter de cet article