Sous pression, Nicki Minaj renonce à son concert en Arabie Saoudite

Pierre Vaugeois
Juillet 12, 2019

En Arabie saoudite, a-t-on appris, les homosexuels encourent la peine capitale.

Elle est notamment revenue sur son soutien aux droits des femmes ainsi qu'à la communauté LGBTQ. Une organisation défendant les intérêts des peuples du monde entier qui luttent pour leurs droits a envoyé une lettre à Nicki Minaj.

"Après mûre réflexion, j'ai décidé de ne pas me produire à la Jeddah World Fest, au festival qui se déroule à Djeddah le 18 juillet".

Rappelons ainsi que l'annonce du concert de Nicki Minaj avait provoqué un tollé sur la toile et indigné les saoudiens, qui ont jugé "irrespectueux" de recevoir une chanteuse du genre dans leur pays.

La rappeuse de 36 ans a ainsi expliqué ne pas avoir été au courant de ces informations ( le non-respect des droits de l'homme) avant d'accepter la proposition saoudienne et a rappelé son soutien aux causes défendues par ces associations: "Après avoir bien réfléchi, j'ai décidé de ne pas faire mon concert prévu à Jeddah World Fest".

Halvorssen a également déclaré que Liam Payne, ancienne vedette de One Direction, toujours inscrit au festival devrait " suivre l'initiative de Nicki Minaj ". Et depuis de longue date, le royaume est critiqué pour la façon dont il traite les femmes qui sont légalement placées sous le contrôle de leur père, mari, frère ou même fils, même si elles ont récemment obtenu le droit de passer le permis de conduire. Après réflexion Niki Minaj a décidé de ne pas se rendre en Arabie Saoudite.

Une décision saluée par l'ONG The Human Rights Foundation, qui était montée en première ligne afin de pousser la chanteuse à réfléchir.

La semaine dernière, la Fondation des droits de l'homme, basée à New York, a demandé à Minaj d'annuler sa représentation, affirmant que son apparition serait contraire à la participation du rappeur aux festivités organisées à New York le mois de juin de la Gay Pride.

En octobre, le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, critique du pouvoir, a été tué dans les locaux du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul par un commando d'agents venus de Ryad.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL