Sous pression, Nicki Minaj renonce à un concert

Pierre Vaugeois
Июля 10, 2019

La rappeuse américaine Nicki Minaj a annoncé mardi qu'elle annulait son concert prévu le 18 juillet en Arabie saoudite, évoquant son "soutien" aux droits des femmes, à la communauté LGBTQ et la liberté d'expression.

C'est en soutient aux droits des femmes, à la communauté LGBTQ et à la liberté d'expression que la rappeuse américaine, Nicki Minaj, a finalement décidé d'annuler un concert prévu le 18 juillet prochain dans un festival d'Arabie saoudite: " Après mûre réflexion, j'ai décidé de ne pas me produire à la Jeddah World Fest ", a-t-elle écrit dans une déclaration transmise par un porte-parole. "Nous sommes reconnaissants envers Nicki Minaj pour sa décision inspirante et réfléchie de rejeter la tentative transparente du régime saoudien de l'utiliser pour une opération de relations publiques", salue le président du Human Rights Foundation, Thor Halvorssen, appelant aussi Liam Payne, un ancien membre de One Direction et autre affiche du festival, à "suivre l'exemple de Nicki Minaj ".

Ces derniers mois, des artistes de renommée internationale comme Mariah Carey, les Black Eyes Pas et David Guetta se sont produits en Arabie Saoudite, qui investit dans le secteur du divertissement pour changer son image et attirer des touristes internationaux sur son territoire.

Le royaume est également critiqué de longue date pour la façon dont il traite les femmes, qui sont légalement placées sous le contrôle de leur père, mari, frère ou même fils, même si elles ont récemment obtenu le droit de passer le permis de conduire. Plusieurs rapports ont fait état de la responsabilité directe du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans cet assassinat.

D'autres rapports

Discuter de cet article