5000 manifestants bloquent l’aéroport, tous les vols annulés — Hong-Kong

Claudine Rigal
Août 12, 2019

L'aéroport de Hongkong est le théâtre de manifestations de grande ampleur.

M. Kong a ajouté que les autorités aéroportuaires, et non la police, avaient autorisé le rassemblement des manifestants dans les halls d'arrivée, mais les a accusés de bloquer les départs.

Une manifestante passe devant le tableau des départs, montrant la liste de tous les vols abandonnés à l'aéroport international de Hong Kong, le 12 août 2019. Les annulations de cet après-midi concernent par exemple ses vols vers New York-JFK, Boston, Sydney, Taipei ou Bangkok, ceux de sa filiale régionale Cathay Dragon vers Shanghai, Danang, Ningbo ou Kaohsiung, mais aussi des vols de Hong Kong Airlines, Philippines Airlines, Singapore Airlines, Scoot, AirAsia, Xiamen Air, Malaysia Airlines, Thai Airways, VietJet Air, Air China, EVA Air ou Qantas entre autres.

Les militants pro-démocratie poursuivent depuis vendredi un sit-in à l'aéroport mais leur présence avait été jusqu'à lundi beaucoup moins importante.

Plus de 5 000 manifestants, pour la plupart vêtus de noir, y sont massés pour "accueillir" et sensibiliser les visiteurs étrangers à leur mobilisaton, avec des chants, des slogans et une distribution de prospectus expliquant le sens des manifestations prodémocratie qui embrasent la ville depuis juin. "Les opérations aéroportuaires sur l'aéroport international de Hong Kong ont été gravement perturbées du fait des rassemblements publics à l'aéroport aujourd'hui", peut-on lire dans le communiqué. "L'autorité précise que le trafic vers l'aéroport est " très encombré " et que ses parkings sont totalement pleins".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL