Aéroport d’Orly. La compagne de l’homme au couteau suspectée de dénonciation mensongère

Xavier Trudeau
Août 17, 2019

Selon elle, il préparait un attentat.

Alors qu'il s'apprêtait à embarquer pour Barcelone, à bord d'un vol de la compagnie Transavia, filiale d'Air France, un homme a été interpellé, le 15 août vers 18h30, à l'aéroport d'Orly, en possession d'un couteau en céramique qu'il dissimulait dans son bagage à main, d'après des informations rapportées par RTL et confirmées par l'AFP citant des sources proches du dossier.

Cette femme, la trentaine, avait appelé la police jeudi en fin d'après-midi.

Sa compagne a été placée en garde à vue dans la journée pour dénonciation mensongère. Les policiers ont toutefois noté qu'elle tenait des propos "incohérents" et "bizarres", et privilégient la thèse d'un "différend familial".

L'homme, qui s'apprêtait à embarquer dans un avion pour Barcelone, et avait donc déjà passé les contrôles de sécurité, a été interpellé sans incidents. Il n'est pas fiché S et est connu pour des affaires de délinquance. L'ensemble des passagers ont été contrôlés. La direction du groupe Aéroports de Paris assure que le trafic aérien a repris normalement vers 20h. Une enquête va être ouverte.

L'alerte a été donné par une femme, qui s'est présentée comme la sœur de cet homme. Elle a écopé d'une peine de huit mois de prison avec sursis, ainsi qu'une interdiction de port d'armes et 5.000 euros d'amende.

Le lundi 12 août, le service de sécurité de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle a trouvé un pistolet chargé dans le bagage cabine d'une femme d'origine indienne en provenance de Bamako, au Mali.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL