Accusés de maltraitance, les parents de Yann Moix répondent

Pierre Vaugeois
Août 19, 2019

Mais si son fils "était un ado dur ", il nie toutes les accusations de maltraitances: "Il a dit que je lui tapais alors dessus à coups de fouet ou de fils électriques".

Yann Moix publie un nouveau roman, " Orléans ", qui paraîtra le 21 août.

Mais interrogé par le quotidien La République du Centre, le père de l'écrivain, José Moix, qui réside toujours à Orléans avec son épouse, a formellement démenti tout fait de maltraitance: "Tout d'abord, je tiens à dire que notre fils n'a jamais été battu".

En 2013, Yann Moix parlait pour la première fois de son enfance dans son livre Naissance. Les versions des faits du père et du fils, radicalement différentes, continueront longtemps de s'opposer, puisque Yann Moix refuse de s'expliquer avec ses parents depuis des années. À l'approche de la sortie de ce livre, le père de l'intéressé se défend auprès de nos confrères de La République du centre . Il admet lui avoir infligé "la correction qu'il méritait" à certaines occasions, comme quand "Yann a tenté de défenestrer son frère du premier étage" ou quand "il a mis la tête d'Alexandre (son frère) dans les WC et a tiré la chasse d'eau". L'occasion pour l'ex-chroniqueur de porter de nouvelles accusations à l'encontre de ses parents. "J'ai des origines catalanes et ai été strict, j'en conviens, mais jamais je n'aurais été capable de faire manger ses excréments à mon fils. Prétendre cela relève de la psychiatrie, ce n'est pas possible". "S'il avait vraiment été un enfant battu, qu'on ne l'avait jamais aimé sa mère et moi, croyez-vous qu'on lui aurait payé ses études jusqu'à Sciences Po?"

"Vous pouvez d'ailleurs les contacter, pour vous en convaincre".

"Son père confie avoir parfois été choqué par les propos de son fils à la télévision ou bien dans ses livres à son propos et aux propos des violences qu'il lui aurait infligées". "C'était un enfant à haut potentiel, surdoué. Et peut-être qu'au fond, si j'avais été moins sévère, il n'en serait pas là où il est aujourd'hui, vu ses fréquentations de l'époque", se justifie le père de l'écrivain. " Malgré tout, José Moix dit laisser sa porte ouverte à son fils et vouloir " avoir un jour une conversation, d'homme à homme, avec Yann. "Ce qu'il n'a jamais accepté".

Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL