Après Burger King, KFC teste à son tour la viande… sans viande

Xavier Trudeau
Août 29, 2019

Les habitudes alimentaires des consommateurs évoluent et KFC en est bien conscient. L'enseigne s'est associée à la start-up vegan Beyond Meat, cotée à Wall Street, pour proposer ailes de poulet et nuggets à base de protéines végétales. Un test sera mené pendant une journée et dans un seul restaurant, le mardi à Atlanta en Géorgie, avant que l'offre ne soit potentiellement élargie à l'ensemble des États-Unis en fonction des retours des clients.

Il faudra s'attendre à retrouver le goût (mais aussi la texture) du poulet. "De toute évidence, il s'agit d'une tendance énorme et croissante", a expliqué Kevin Hochman (président de la branche américaine de KFC) au magazine Forbes.

A l'heure où il faut plus que jamais faire attention à ce que l'on mange, la chaîne de fast food KFC a choisi de se lancer dans le végétarien. "Tout le monde mérite d'avoir l'occasion de tester un produit à base de protéines végétales", assure-t-il. Cette "démocratisation" se vérifie dans le prix: le menu de six nuggets (avec frites et boissons moyennes) sera vendu 6,49 dollars (environ 5,80 euros), par exemple. Or, les produits ne proposeront pas de viande. Mais elle n'a donné aucun indice à ce sujet, ni aucun timing. En avril dernier, Burger King a lancé aux États-Unis une version sans viande de son fameux "Whopper", son burger emblématique. Celui-ci aurait le même goût que le "vrai" Whooper, comme le souligne BFMTV.

Burger King s'était associé pour sa part à Impossible Foods, startup concurrente de Beyond Meat dans un marché en pleine expansion.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL