FedEx lâche Amazon, qui veut voler de ses propres ailes pour livrer

Xavier Trudeau
Août 8, 2019

FedEx estime qu'il peut se passer d'Amazon, un client qui ne représente que 1,3 % de son chiffre d'affaires. La réflexion à ce moment-là était " pourquoi pas avant?

Il y a quelques mois, FedEx avait décidé de se détacher d'Amazon en stoppant son contrat de livraisons Express. En ne renouvelant pas son contrat, qui se termine fin août, avec la firme de Bezos, FedEx souhaite se " concentrer sur le marché plus large du commerce électronique " et pourquoi pas travailler avec Walmart, concurrent d'Amazon. Les deux entités, Amazon et FedEx restent cependant liées pour les livraisons à l'international.

FedEx a récemment annoncé se lancer, dès le 1er janvier 2020, dans la livraison sept jours sur sept aux Etats-Unis. Il a aussi passé un partenariat avec les magasins Dollar General pour mettre à la disposition du public des points retrait, comme le fait déjà Amazon, et teste même actuellement un robot livreur.

De son côté, Amazon développe son propre réseau logistique et le groupe a offert plus tôt cette année 10.000 dollars à des employés pour qu'ils montent leur propre entreprise de livraison.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL