Lancement d'une Ariane 5 sans incident depuis la Guyane française

Xavier Trudeau
Août 7, 2019

"Pour la " première fois", Ariane 5 a été " équipée d'un étage supérieur dont les réservoirs d'hydrogène et d'oxygène liquides ont été rallongés afin d'accroître leur capacité de stockage " a indiqué par communiqué ArianeGroup. Voici le but affiché par l'Agence spatiale européenne (ESA) en partenariat avec Airbus Defence and Space, pour ce second satellite de télécommunication qui va être lancé par Ariane 5, le 6 août 2019 de 16H30 à 18H51, heure de Kourou (19H30 à 21H51 GMT). Il s'agit du troisième lancement de l'année d'une Ariane 5, et du septième lancement d'une fusée depuis janvier 2019 au centre spatial guyanais (CSG). La durée de la mission du décollage à la séparation des satellites, sera d'environ 33 minutes.

Le satellite de télécommunication Intelsat 39, est conçu "pour répondre aux besoins des opérateurs de réseau haut débit, des fournisseurs de vidéo et des clients gouvernementaux" d'Afrique, d'Asie, d'Europe, du Moyen-Orient et de l'Océan indien, a indiqué par communiqué Arianespace.

Le satellite intégrera le nouveau réseau européen "SpaceDataHighway", qui s'apparente au "premier réseau 'fibre optique' de l'espace" selon Arianespace. La durée de vie du satellite est de 15 ans.

Ce tir est le premier à Kourou depuis l'échec du vol de la fusée légère européenne Vega le 10 juillet qui transportait un satellite d'observation de la Terre pour les forces armées des Emirats arabes unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL