Le prince Andrew "consterné" par les accusations d'abus sexuels — Affaire Epstein

Pierre Vaugeois
Août 20, 2019

D'après le journal, les documents sont enregistrés dans les îles Vierges américaines.

Le total de ses biens s'élèverait à quelque 577 millions de dollars et les bénéficiaires sont anonymes. Le "Trust 1953", qui dispose des quelque 577 millions de dollars laissés par Epstein, évoque uniquement les personnes chargées d'exécuter le testament.

Dans le testament, la vaste résidence du financier à Manhattan - où il aurait abusé de nombreuses jeunes filles, y compris de mineures - est évaluée à près de 56 millions de dollars; son ranch du Nouveau Mexique à 17 millions; sa propriété parisienne, avenue Foch, à 8,6 millions; et les deux îles qu'il possédait dans les îles Vierges - Little St James Island, surnommée par certains "Ile de la pédophilie", et Great St James Island, rachetée récemment et où il prévoyait des travaux - à quelque 85 millions de dollars au total.

Le prince Andrew s'est dit " consterné " par les accusations d'abus sexuels dans le cadre de l'affaire Jeffrey Epstein, après la diffusion d'une vidéo qui le montrerait en 2010 au domicile du financier poursuivi pour viols sur mineures et trouvé mort en prison le 10 août à New York. Un avocat cité par le New York Post affirme que cette méthode est classique pour protéger l'identité des bénéficiaires.

Tout cela sans oublier des actions, des placements, des liquidités, des jets privés, des bateaux et des voitures, comme le rapporte le " New York Post ", qui tire ces informations de documents judiciaires.

Jeffrey Epstein aurait préparé sa mort.

Les documents déposés incluraient aussi une copie du certificat de décès du financier, daté du 15 août, sans préciser sa cause.

Les victimes, horrifiées qu'il ait préféré se donner la mort que de répondre de ses actes devant la justice, font chaque jour de nouvelles révélations sur le réseau d'exploitation sexuelle de mineures qu'il avait créé, et qu'il mettait à disposition d'amis célèbres ou faisant partie du monde politique. Le médecin légiste avait conclu vendredi 16 août que l'homme d'affaires s'est bien suicidé par pendaison.

Selon des sources citées par le New York Times, Jeffrey Epstein détestait tellement ses conditions de détention qu'il payait des avocats pour lui rendre visite, 12 heures d'affilée, et passer la journée dans une salle réservée aux visites.

Les premières sanctions ont été prises la semaine dernière à la prison de Manhattan après les graves irrégularités dénoncées dans le sillage de la mort en détention samedi du financier Jeffrey Epstein: le directeur a été muté à titre temporaire et deux employés suspendus.

Dans les jours précédant sa mort, Epstein ne se lavait plus que rarement, ne se rasait plus, et dormait à même le sol au lieu d'utiliser son lit, ont indiqué ces sources.

La direction des prisons a aussi suspendu deux employés du MCC responsables de l'unité de la prison où M. Epstein était détenu, en attendant les conclusions des enquêtes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL