Les aides octroyées à Ryanair jugées illégales | Brèves — Montpellier

Xavier Trudeau
Août 6, 2019

Pour cause, ces aides sont illégales, a estimé la Commission européenne.

De 2010 à 2017, Ryanair a reçu de l'association de promotion des flux touristiques et économiques (APFTE) 8,5 millions d'euros de contrats marketing. Les services de Bruxelles ont enquêté pendant un an pour déterminer ces aides illégales.

La Commission européenne a ordonné vendredi 2 août à la low cost irlandaise Ryanair de restituer à la France 8,5 millions d'euros d'aides versées dans le cadre de contrats de promotion portant sur l'aéroport de Montpellier (MPL). Cette association, qui se présente comme indépendante, est financée par plusieurs organismes publics.

L'exécutif européen considère en outre que "les paiements effectués en faveur de Ryanair (.) ne correspondaient pas à des besoins de marketing réels de l'APFTE mais servaient uniquement de mesure incitative pour que Ryanair maintienne ses activités à l'aéroport de Montpellier".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL