Microsoft aussi fait écouter nos conversations à des inconnus — Skype

Alain Brian
Août 10, 2019

Les enregistrements Skype semblent issus de la fonction de traduction de l'application.

Les enregistrements auxquels Motherboard a eu accès contiendraient entre autres des discussions intimes entre des amoureux traitant de divers sujets, dont des problèmes relationnels et de perte de poids.

Moins de deux mois après Google et Apple, c'est Microsoft qui doit reconnaître que des opérateurs humains écoutent certaines conversations de ses utilisateurs sur son assistant Cortana, mais aussi sur son service Skype.

Les fichiers audio contenaient pour certains des éléments à caractère sensible, sexuel, ou permettant d'identifier la personne.

Microsoft a affirmé au magazine d'actualités que l'entreprise avait l'autorisation des utilisateurs pour amasser des données liées à leurs appels et à leurs commandes vocales avant de les analyser et de les transmettre à ses partenaires.

Microsoft ajoute s'efforcer de " faire preuve de transparence concernant la collecte et l'utilisation de données vocales afin de permettre aux utilisateurs de choisir en toute connaissance de cause quand et comment leurs données vocales sont utilisées.

Microsoft a également soutenu prendre des précautions en matière de protection de la vie privée, notamment en supprimant les informations concernant l'identité des utilisateurs avant de les partager avec les fournisseurs chargés de l'aider à améliorer ses logiciels ou services.

Une fois encore, c'est surtout un défaut de transparence qui est à pointer du doigt. Il est surtout laissé entendre la contribution de systèmes de machine learning.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL