Mise en garde du Medef sur la réforme des retraites — France

Xavier Trudeau
Août 31, 2019

"Exit le campus de HEC à Jouy-en-Josas, cette 21e édition? qui se déroule entre mercredi et jeudi? se tient pour la première fois à l'hippodrome de Longchamp, à Paris". "Il y avait une volonté de changement, de modernité", argue l'organisation patronale auprès du Point.

PARIS, 28 août (Reuters) - La future réforme des retraites ne pourra faire l'économie d'un relèvement de l'âge de départ à la retraite, a déclaré mercredi le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux à la suite de la prise de position d'Emmanuel Macron en faveur d'une évolution de la durée de cotisation. Cuillère en argent vs valise en carton "Le successeur de Pierre Gattaz ouvrira ainsi les festivités par un discours qui".

"Après une polémique au début de l'été provoquée par l'invitation à une table ronde sur les populismes de la figure de l'extrême-droite Marion Maréchal, le président du Medef veut " redonner du dynamisme " à l'événement, par un " retour aux sources", avec des débats à la fois ouverts et contradictoires.

Suivra une séquence européenne avec un regard extérieur porté par la présidente de Géorgie Salomé Zourabichvili, et un plus traditionnel dialogue franco-allemand incarné par les ministres de l'Economie Bruno Le Maire et Peter Altmaier.

"Interrogé sur sa réaction face à la proposition d'Emmanuel Macron d'une refonte du système de retraites sur la base d'une durée de cotisation plutôt que d'un relèvement de l'âge de départ, M. Roux de Bézieux a déclaré qu'" il faut faire les deux ".

Le président de la République a surpris en marquant lundi soir sa préférence pour un accord sur la durée de cotisation avec les partenaires sociaux plutôt que sur l'âge alors que le Haut commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, préconise l'instauration d'un âge pivot à 64 ans sous peine de décote.

"D'une manière générale cependant, le Medef ne se plaint pas de la politique suivie par les gouvernements successifs". Le Medef ne baisse pour autant pas sa garde avant les arbitrages du budget 2020. "Il ne faudrait pas que ce soit récupéré sur le dos des entreprises au moment où la conjoncture ralentit", a mis en garde M. Martin.

Dix ministres et secrétaires d'État seront présents à la REF, dont Muriel Pénicaud (Travail), Gérald Darmanin (Comptes publics) et Elisabeth Borne (Transition écologique), ainsi que plusieurs responsables politiques de droite, comme Nicolas Sarkozy.

Le thème des inégalités sera décliné lors de plusieurs débats sous différents angles: " obsession française", pauvreté, hommes-femmes, inégalités territoriales avec l'une des initiatrices du mouvement des gilets jaunes, Jacline Mouraud, ou encore santé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL