Non, Brown n'a pas oublié Alonso — McLaren en IndyCar

Solenn Plantier
Août 11, 2019

Sa présence et cette fois désormais à temps complet en 2020 dans le Championnat des monoplaces US de l'Indycar et ce en partenariat avec la solide et très expérimenté structure de l'écurie Sam Schmidt-Peterson Motorsport!

La nouvelle entreprise s'appellera Arrow McLaren Racing SP et misera sur l'infrastructure actuelle d'Arrow SPM. Attendons donc. Pour l'heure, les pilotes Schmidt Peterson Motorsports en Indycar ne sont autres que Hinchcliffe et Ericsson. Car, actuellement, c'est Honda qui propulse les deux monoplaces américaines.

" L'IndyCar fait partie de McLaren depuis nos débuts dans a course, et le championnat offre non seulement une plateforme commerciale pour poursuivre la croissance de notre marque en Amérique du Nord, mais aussi une compétition avec certaines des meilleures équipes dans le monde du sport automobile, " déclare Zak Brown, le directeur général de McLaren.

Brown a déclaré que Ericsson avait signé un contrat d'un an qui sera revu, mais Brown a répondu " oui " lorsqu'il a été questionné à savoir si Hinchcliffe sera avec l'équipe l'année prochaine.

C'est donc une grosse annonce pour le paddock de l'IndyCar, une équipe de F1 arrive sur les terres de l'Oncle Sam. En parlant de Sam, Sam Schmidt et Ric Peterson restent aux commandes de l'écurie mais les plans sont quand même chamboulés.

"Nous venons en IndyCar dans le respect total du sport, de nos concurrents, des fans et de la tâche qui nous attend". Pouvoir piloter pour ce nom est un rêve qui devient réalité.

Ce que cela signifie est dommageable pour notre relation avec Honda.

" Chez McLaren, nous sommes essentiellement des compétiteurs et là où il y a un défi à relever, nous allons". C'est une autre compagnie qui a fait énormément pour moi et, quand viendra le moment, une discussion devra avoir lieu quant à ce que cela signifie pour mon partenariat avec eux et Honda Canada, mais c'est secondaire pour l'instant par rapport à cette nouvelle excitante.

Honda Performance Dévelopment a pour sa part déclaré dans un communiqué: " Bien que nous regrettions que ce partenariat prenne fin ". Les ressources techniques combinées et les opportunités commerciales que McLaren et Arrow apportent constituent une combinaison gagnante.

McLaren s'est retrouvé dans l'embarras après avoir échoué de se qualifier pour les 500 milles d'Indianapolis en mai avec le célèbre double champion de Formule 1, Fernando Alonso.

Ancien directeur de l'Indianapolis 500, Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren Racing, dirigera un groupe dédié, indépendant de l'équipe de Formule Un. Concernant la grande inconnue Alonso, l'espagnol, qui se prépare visiblement à tenter une nouvelle expérience, semble réticent ç une saison entière et pourrait être intéressé par l'engagement d'une 3e voiture à Indianapolis, afin de continuer sa quête de la triple couronne. Alonso aurait probablement l'occasion d'obtenir ce volant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL