" Osimhen, c'est un équipier et un vrai buteur " — Christophe Galtier (Lille)

Solenn Plantier
Août 11, 2019

Aligné en pointe par Christophe Galtier, en l'absence d'un Loïc Rémy suspendu, le jeune buteur a fait admirer son talent. C'est sûrement lié à l'état de forme physique des uns et des autres. Nous avons eu une bonne réaction. Mes joueurs l'ont fait. Timothy Weah, effacé en soutien de Victor Osimhen, a cédé sa place Yusuf Yazici (69e). Victor était un joueur identifié depuis pas mal de temps par Luis (Campos, responsable de la cellule de recrutement), il m'en a parlé l'hiver dernier. Avec mon staff, nous avons décortiqué le joueur. C'était la priorité au poste d'avant-centre.

Le premier quart d'heure de la seconde m'a aussi beaucoup déplu, on a ronronné et donné espoir à Nantes, qui méritait d'égaliser. Il n'était pas dans un registre qui était le sien. Il a fait toute la préparation avec son ancien club mais a très peu joué. Les huit derniers jours de négociations étaient durs. Le premier but? Je savais, après m'être entraîné avec José Fonte, qu'il jouerait long donc il fallait que j'anticipe, et, quand j'ai vu le défenseur rater son intervention, je savais qu'il fallait y aller. Je suis satisfait, ils vont tous s'améliorer et prendre les automatismes. Maignan a été décisif par deux arrêts. C'est ce qu'on lui demande, c'est ce qu'il a fait. Il est dans la continuité de cette exigence et de cette performance.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL