Paris: elle fait une fausse couche après une garde à vue

Pierre Vaugeois
Août 9, 2019

L'histoire début mardi après midi, cette femme est interpellée après l'agression d'un couple dans la rue, selon la police. Après avoir indiqué qu'elle était enceinte, elle se serait plainte de douleurs.

Des policiers parisiens ont-ils provoqué la fausse couche d'une de leur gardée à vue? Refusant d'être placée en cellule de garde à vue au commissariat, elle s'est débattue et les policiers sont intervenus pour la maîtriser, selon ces mêmes sources. Les policiers lui ont proposé d'appeler les pompiers, ce qu'elle a d'abord refusé, selon une source proche du dossier à l'AFP. Les fonctionnaires ont ensuite appelé un médecin et elle a été hospitalisée. Elle a porté plainte dès le lendemain. Elle a déposé une plainte mercredi et une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été ouverte.

Une affaire qualifiée de complexe, il faut examiner les vidéos du commissariat, entendre le témoignage d'autres gardés à vue.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL