Recherché pour pédophilie, il se cachait sous terre depuis trois ans

Pierre Vaugeois
Août 19, 2019

Deux semaines avant l'ouverture de son procès, il quitte le domicile familial en prenant soin de ne rien emporter, ni portefeuille ni carte d'identité. Cela remonte à février 2016. Face à la justice, Jeremiah Button, 44 ans, devait répondre de diverses accusations: agression sexuelle sur mineur, inceste mais aussi détention de pédopornographie, comme le renseigne Slate. Il a été retrouvé le 9 août 2019, dans un bois de l'État du Wisconsin.

Deux ans après sa disparition, lors d'une partie de chasse, Thomas Nelson parcourt un sentier proche du petit village forestier de Ringle.

Cet été, le chasseur s'est enfin résolu à retourner sur les lieux. "Je suis arrivé dans un coin, et il était là, étendu dans son lit", confie le chasseur.

Arrivée sur place, la police interroge l'étrange ermite qui confirme être Jeremiah Button. Il a expliqué avoir construit ce bunker à l'abri de tous pendant 18 mois.

Ce bunker, il l'a construit en 2014.

Une bicyclette y est transformée en générateur pour fournir de l'électricité et des panneaux solaires sont également installés pour assurer des ressources énergétiques suffisantes. Encore plus étonnant, Jeremiah Button n'entendait pas vivre dans une pièce aussi étroite et creusait les murs afin d'agrandir progressivement son logement.

"Il ne faisait pas que survivre, il faisait prospérer son refuge grâce à tout ce qu'il trouvait", explique Stefonek à WSAW TV. Un endroit qui ne doit rien au hasard, les bois en question sont implantés assez loin de son domicile (environ 250 kilomètres) et se trouvent à proximité d'une décharge où il prévoit de se ravitailler.

L'adjoint Matt Kecker a décrit son comportement comme étant presque cordial. Si le fugitif n'avait quasiment plus aucune interaction sociale pendant tout ce temps, il s'autorisait toutefois quelques "balades" en forêt aux côtés d'autres marcheurs convaincus de s'adresser à un promeneur lambda. Mais jamais le pédophile présumé ne s'est approché de la lisière du bois.

Jeremiah Button sera jugé le 16 septembre pour pédophilie. Et pour éviter qu'il ne s'échappe à nouveau, sa caution a, cette fois, été fixée à 100 000 dollars.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL