Un accord de principe avec Angers pour Reine-Adelaïde — OL

Solenn Plantier
Août 16, 2019

C'est compliqué d'empêcher un joueur de partir même si notre volonté était de le conserver " a commenté sur l'antenne de RMC le dirigeant du SCO, qui ne se remettra pas si facilement du départ d'un joueur du calibre de Jeff Reine-Adelaïde. Le milieu de terrain international espoir arrivera à Lyon en début d'après-midi afin de passer sa visite médicale. Et ils ont bien fait d'attendre.

Pour valider la transaction, l'Olympique lyonnais doit recevoir l'accord du club anglais d'Arsenal, où le Martiniquais de 21 ans a joué en 2015-2018 et qui bénéficie d'une clause préférentielle (de rachat) sur le joueur. L'indemnité de transfert en faveur d'Angers est de 25 millions d'euros avec de possibles bonus de 2,5 millions d'euros et 15% à la revente en cas de plus-value.

Pour rappel, l'Olympique Lyonnais était à la recherche d'un ailier et d'un numéro huit et a décidé d'enrôler Jeff Reine Adélaïde capable d'évoluer aux deux postes. C'est véritablement la saison dernière qu'il est devenu un titulaire indiscutable aux yeux de Stéphane Moulin (35 matches, 3 buts et 3 passes décisives). Au milieu de terrain, l'international espoirs français, qui va retrouver quatre autres coéquipiers en sélection, va devoir batailler avec Houssem Aouar, Lucas Toussart (comme en sélection) mais aussi les recrues Thiago Mendes et Jean Lucas. Mais, répondant à Eurosport, Antoine Raguin, journaliste de Ouest-France à Angers, avoue que du côté du SCO on est persuadé que Jeff Reine-Adélaïde a de l'or dans les pieds.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL